brightness_4
brightness_4
Crédit photo: Youville Haussmann Park

Jessica Harnois élargit sa gamme de vins en épicerie

21 septembre 2021 | Par Sophie Poisson

« Ça fait des années que ce vin manquait à la gamme, il est dur à faire et est extrêmement bon », annonce Jessica Harnois. La sommelière a présenté son nouveau produit, un cabernet sauvignon : un vin corsé à la robe violacée offrant des arômes de fruits noirs qui rappellent la mûre et le cassis.

La sommelière a sorti un peu plus tôt en septembre le premier vin orange canadien disponible en épicerie, un assemblage de pinot grigio et de gewurztraminer de Niagara. Ce vin présente des arômes de fleurs, de coings mûrs, d’abricots séchés, d’écorce d’orange et de muscade. Il peut accompagner des assiettes de fromages forts, des currys indiens ou encore des plats à base de champignon. Les deux cuvées rejoignent ainsi sa gamme Bù, dont les produits sont disponibles en épicerie.

« Il y a à peu près 800 points de vente SAQ, mais ce sont des cavistes, souligne Jessica Harnois. Si j’amène ma mère dans une SAQ, elle est perdue. Il faut donc prendre cette clientèle-là et l’éduquer avec du bon stock, sans sucre ajouté. »

Une gamme canadienne Bù

La sommelière a lancé sa marque Bù avec le Splendido - un chardonnay non boisé - et le Vivere - « le plus intello de la gang », un sangiovese. Cinq ans plus tard, Jessica Harnois a 16 produits sur les tablettes et toujours le même objectif, celui de démocratiser les vins.

Après des cépages italiens, elle s’est tournée vers la France et a notamment sorti le Merlot et le Sauvignon blanc Sémillon ; puis l’Espagne et le biologique avec un rouge, le Tempranillo et un blanc, le Verdejo. « En pandémie, on ne pouvait plus voyager, donc on s’est demandé ce que l’on faisait, raconte Jessica Harnois. On a beaucoup regardé au Québec, on n’abdique pas sur ça, mais on n’a pas assez de raisins pour le moment. On a par contre de magnifiques raisins en Ontario et je suis une fan de bulles, donc on a fait un chardonnay mousseux avec du vin de glace. La gamme canadienne est là pour rester ! »

Jessica Harnois a commencé sa carrière dans la restauration (elle a notamment travaillé pour le Toqué ! à Montréal, puis gérante-sommelière au Globe), avant de devenir acheteuse de vins de prestige pour la bannière SAQ Signature de la Société des Alcools du Québec. Elle s’est également occupée du Courrier vinicole et a été responsable de la cave de garde de la Société des Alcools du Québec. Avant de lancer Bù, elle est retournée aux études pour faire une maîtrise en administration des affaires.

Pour suivre Bù :

Mots-clés: Nouveau produit
Alcool