brightness_4
brightness_4
||| Emballage

Stobia, nouveau joueur québécois sur le marché des contenants alimentaires en aluminium

20 décembre 2020 | Par Sophie Suraniti

En décembre 2020, Stobia inc. a annoncé qu’elle lançait sa production de produits d’emballage alimentaire en aluminium. Basée au Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’entreprise manufacturière se fixe comme objectif de sortir en 2021 une centaine de millions de contenants de ses lignes de production pour les secteurs de la transformation alimentaire, de la restauration et de l’épicerie partout au Québec. Détaillant Alimentaire s’est entretenu avec son président, William Allard, pour en savoir plus sur la démarche et l’ambition de ce nouveau venu.

Détaillant Alimentaire : Il s’agit de la première année d’opération pour l’entreprise Stobia ?
William Allard : Oui. L’entreprise a été fondée en 2019. Nous sommes quatre actionnaires : Roby Blackière, Jean-Christophe Côté, mon frère Jean-Samuel Allard et moi. Nous avons reçu le soutien de partenaires régionaux tels que Promotion Saguenay, la Société de la Vallée de l’aluminium et le bureau de développement économique régional de Rio Tinto.

Détaillant Alimentaire : Êtes-vous tous issus du secteur de l’aluminium ?
William Allard : Parmi les quatre fondateurs, deux en sont issus : l’un de la fabrication première de l’aluminium ; l’autre du traitement des équipements de l’aluminium. Mon frère et moi venons de la distribution de l’emballage alimentaire.

Détaillant Alimentaire : Que faut-il pour transformer de l’aluminium ?
William Allard : De bonnes connaissances du marché, les bonnes personnes, de la matière première et des équipements. Stobia se trouve au Saguenay–Lac-Saint-Jean, région de l’aluminium [NDLR La région est d’ailleurs surnommée « Vallée de l’aluminium » ; on y produit un tiers de l’aluminium fabriqué au Canada]. La localisation de notre projet est liée à cette proximité du marché, à notre connaissance du marché provincial.


Les contenants alimentaires sont fabriqués à partir d’aluminium laminé.
Photo : Stobia

Détaillant Alimentaire : Avec qui entrez-vous en compétition ?
William Allard : Nous compétitionnons avec des fabricants américains et des importateurs d’Asie. Même si Stobia vient améliorer l’autonomie du Québec en matière de contenants alimentaires, notre approche repose sur les produits. Nous nous devons d’être compétitifs, peu importe l’emplacement géographique. Bien sûr, être sur place allège la logistique. La proximité est un plus, mais notre force est d’adapter les produits.

Détaillant Alimentaire : D’où les deux lignes de production ?
William Allard : Oui. Une ligne de production est dédiée à la fabrication de produits génériques en raison de sa grande capacité de production. L’autre ligne est destinée à des solutions sur mesure. Elle est plus souple, offre une grande marge de manoeuvre, elle permet d’innover. Le marché de l’emballage alimentaire prend généralement ce qui existe. Notre force est de proposer des produits adaptés aux clients. Notamment québécois et canadiens.

Détaillant Alimentaire : Quels sont les besoins spécifiques pour le secteur de l’épicerie ?
William Allard : Pour les départements des mets cuisinés, nous proposons de grands contenants de service (pour tourtières, lasagnes, pâtés chinois...) et des assiettes à tarte. Le prêt à emporter marchant très bien, nous proposons des formats individuels. Comme la présentation des plats est très importante, nous souhaitons offrir des contenants qui soient à la hauteur. Nous avons une gamme de produits génériques avec des designs et des formats ; et nous faisons du sur mesure selon les besoins des clients. Il y a des préparations culinaires incompatibles avec certains alliages d’aluminium. Certains contenants doivent être plus rigides parce qu’ils restent sur les tablettes plus longtemps et sont souvent manipulés. Alliage, rigidité, design (comme les points ou les lignes que l’on peut voir au fond des contenants)... Tout cela nécessite un type de contenant adapté.


Stobia produit des contenants pour le service et pour le prêt à emporter.
Photo : site Stobia

Détaillant Alimentaire : Des contenants "à moindre impact environnemental", cela veut dire quoi pour l’aluminium ?
William Allard : Nous sommes une entreprise dite de deuxième transformation. Nous fabriquons nos produits à partir d’un certain type d’aluminium laminé [NDLR Une matière première non disponible dans la région et donc achetée à l’extérieur]. Les aspects environnementaux vont donc concerner les pratiques en usine comme les méthodes de fabrication, l’optimisation des designs, le type d’énergie pour alimenter l’usine ; ce qui représente un vrai défi. Tous nos rebuts sont recyclés et nos contenants d’aluminium ne sont pas livrés dans du plastique, mais dans un carton certifié alimentaire.

Légende de l’image à la une : Les quatre actionnaires de l’entreprise (de gauche à droite, à l’avant : Roby Blackière et William Allard. À l’arrière, Jean-Samuel Allard et Jean-Christophe Côté.)

(Photos fournies par Stobia et une capture d’écran du site)

Mots-clés: Québec
Saguenay–Lac-Saint-Jean (02)