brightness_4
brightness_4

En bref...

Une épicerie Chez Bernard ouvre à Sainte-Marguerite link
28 mai 2021

Alors que son épicerie Chez Bernard à Saint-Sauveur-des-Monts fête ses vingt ans, Bernard Minguy a annoncé l’ouverture d’une seconde boutique, cette fois à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson. La boutique est située à l’Hôtel Le Viking, un complexe comprenant 40 condos, une marina de 70 embarcations et un restaurant. Chez Barnard offre notamment des chocolats, plats mijotés, produits pour le BBQ, fromages, charcuteries, potage, desserts et produits d’épicerie fine.

Nouveau look pour les 10 ans du gin Ungava link
27 mai 2021

Sur sa nouvelle étiquette, repensée à l’occasion de ses 10 ans, le gin de distillerie Les Spiritueux Ungava affiche dorénavant la carte de la région du Nord-du-Québec, d’où proviennent les six herbes boréales qui le composent. Produit en petits lots et de façon artisanale à Cowansville, le spiritueux garde la même recette aux notes d’agrumes depuis 2011. Le gin Ungava a été la toute première marque locale à faire son entrée sur les rayons de la SAQ. Il se vend à près de 400 000 bouteilles par année et continue de décrocher des prix, dont la médaille d’or du World Spirits Award en 2020, 2018 et 2016. Ce dévoilement est le premier d’une série prévue dans les prochaines semaines, avec pour thématique « Gin Ungava en fête ».

Première Moisson s’empare de Pascal Le Boulanger link
19 mai 2021

La boulangerie Pascal Le Boulanger, qui a été fondée en 2012 et compte deux succursales à Stoneham-et-Tewkesbury et Lac-Beauport, sera rachetée par Première Moisson. La transition devrait être conclue le 1er juillet, annonce le Journal de Québec. La trentaine d’employés devraient garder leurs postes mais changer de bannière. Première Moisson, qui possède déjà 23 magasins au Québec et en Ontario, étend ainsi sa présence dans la grande région de Québec. Avec ce rachat, la bannière appartenant à Metro totalisera trois points de vente dans la Capitale-Nationale.

Amazon One, nouvelle option de paiement chez Whole Foods link
13 mai 2021

Amazon déploie son nouvel appareil biométrique, le scanner Amazon One, chez Whole Foods, rapporte l’article paru dans Techcrunch. L’automne dernier, le géant de la vente au détail a introduit le scanner Amazon One, qui permet aux clients d’entrer dans un magasin en faisant scanner la paume de leur main. La signature de la paume du client est associée à son mécanisme de paiement dans un environnement de vente au détail, comme les magasins Amazon Go sans caissier d’Amazon, où les clients font leurs achats puis sortent sans avoir à passer par un processus de paiement traditionnel. Désormais, chez Whole Foods, le scanner Amazon One sera ajouté comme option de paiement à la caisse.

La bière Jobs de bras débarque sur les tablettes link
13 mai 2021

Après 11 saisons à aller à la rencontre des travailleurs aux quatre coins du Québec, Patrick Groulx et son équipe de Jobs de bras font un retour en force, cette fois-ci dans l’univers de la bière. En effet, la bière Jobs de bras a fait son apparition en épicerie et dans les dépanneurs du Québec il y a quelques jours.

Développée en collaboration avec l’équipe de la microbrasserie maskoutaine Le Bilboquet, la Jobs de bras est une bière blonde à 4 % d’alcool disponible en canette individuelle de 473 ml dans plus de 300 points de vente du Québec.

« On avait envie d’offrir quelque chose au public de l’émission et à toutes les travailleuses et tous les travailleurs que j’ai rencontrés au fil des ans. Jobs de bras, c’est leur marque, partage Patrick Groulx dans un communiqué. Elle nous rappelle qu’il y a des gens qui se lèvent chaque matin pour faire une job que pas grand monde aurait le courage de faire. Ça nous rappelle leur authenticité, leur force et leur cœur au ventre. »

Prêt A Manger arrive chez Tesco link
12 mai 2021

Pret A Manger (Pret), la célèbre chaîne de restauration rapide britannique, envisage d’ouvrir des magasins dans les supermarchés Tesco, en vue d’attirer une nouvelle clientèle. Le partenariat marque les efforts de la chaîne de café pour élargir son attractivité, le patron Pano Christou affirmant qu’il voulait « amener Pret au peuple ».

Sa première concession ouvrira en juin dans l’hypermarché Tesco de Kensington et trois autres suivront cet été, a confirmé Pret à City A.M. Comme les magasins Pret habituels, les sites Tesco serviront des aliments préparés dans une cuisine sur place ainsi que du café et des thés préparés par des baristas, rapporte le Times.

Cela vient après que Pret ait déployé des croissants et des granolas surgelés sur les étagères de Tesco dans le but d’élargir la marque. La chaîne populaire, fondée en 1986 et dont la clientèle cible était les employés de bureau, a vu ses points de vente se vider avec la pandémie.

Le nouveau propriétaire JAB Holding Company, qui a repris l’entreprise pour 1,5 milliard £ en 2018, a supprimé plus de 3 000 emplois et fermé plus de deux douzaines de magasins. Pret a déjà lancé un abonnement de 20 £ par mois, qui offre aux clients jusqu’à cinq cafés par jour, dans le but d’attirer plus de commerces.

Une première fleur de sel gaspésienne link
10 mai 2021

Le maire de la commune de Sainte-Thérèse-de-Gaspé, Roberto Blondin, a mis au point une méthode pour produire de la fleur de sel sur le littoral gaspésien, et il la commercialisera dès l’obtention du permis nécessaire délivré par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Le maire a eu cette idée en travaillant comme aide-pêcheur sur un homardier, puis il s’est inspiré des marais salés d’Europe. « En Europe, la fleur de sel est considérée comme un produit du terroir. Pourquoi ne pas faire ça en Gaspésie ? », a-t-il lancé au cours d’un reportage consacré à son initiative sur les ondes de Radio-Canada.

L’entrepreneur estime que sa fleur de sel, qui sera commercialisée sous le nom de Fleur de sel gaspésienne, est de très bonne qualité puisqu’elle bénéficie de la pureté de l’eau gaspésienne et d’une méthode rigoureuse de fabrication. Il croit pouvoir en produire jusqu’à 200 kg par mois tout au long de l’année et recommande de l’utiliser comme un rehausseur de goût, c’est-à-dire non pas en cuisine, mais à l’étape du dressage et de la dégustation de légumes, de viandes et de poissons. Un nouveau produit à surveiller !

Avec médias

313 millions $ de profit pour Loblaw au 1er trimestre link
5 mai 2021

Les Compagnies Loblaw ont affiché mercredi un bénéfice du premier trimestre en hausse de 30 % par rapport à l’an dernier, aidées par une amélioration de leurs activités de services financiers. La chaîne d’épiceries a fait état d’un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 313 millions $ pour son trimestre clos le 27 mars. Ce résultat se comparait à un profit de 240 millions $ au même trimestre l’an dernier. Le segment des services financiers de l’entreprise a vu une réduction de 20 millions $ de ses provisions pour pertes sur mauvaises créances au cours du trimestre, comparativement à une augmentation de 50 millions $ pour le premier trimestre de 2020.

Les revenus ont totalisé 11,87 milliards $, un chiffre d’affaires en hausse par rapport à celui de 11,80 milliards $ de la même période un an plus tôt. Les ventes des épiciers ouverts depuis au moins un an ont avancé de 0,1 % tandis que celles des pharmacies ouvertes depuis au moins un an ont reculé de 1,7 %. Sur une base ajustée, Loblaw a réalisé un profit de 1,13 $ par action, comparativement à un bénéfice ajusté de 97 ¢ par action l’an dernier.

27 M$ de pertes alors que DavidsTea poursuit sa restructuration link
3 mai 2021

La société de boissons DavidsTea affirme que ses pertes nettes ont presque doublé l’année dernière. Au cours du quatrième trimestre clos le 30 janvier, l’entreprise montréalaise DavidsTea a perdu 27,2 millions $, comparativement à des pertes de 5,7 millions $ l’année précédente.

Les revenus de l’entreprise placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies ont diminué de 45 %, passant de 73,5 millions $ à 40,2 millions $ au quatrième trimestre. Cependant, le commerce électronique et les ventes en gros ont augmenté de 96 %. En excluant les éléments non récurrents comme les coûts de restructuration, le bénéfice ajusté de DavidsTea a augmenté d’environ 500 000 $ pour atteindre 4 millions $ au cours du trimestre.

Les ventes ont été affectées par les confinements liés à la COVID-19 et l’entreprise a abandonné l’ensemble de son réseau de vente au détail, à l’exception de 18 magasins canadiens. Aujourd’hui les ventes en ligne représentent plus de 80 % des ventes annuelles, comparativement à 22 % en 2019. Le processus officiel de restructuration en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies a récemment été prolongé jusqu’au début de juin. Le directeur financier Frank Zitella a déclaré qu’un accord avec les créanciers est la prochaine étape cruciale pour l’entreprise.

(La Presse Canadienne)

Des éditions limitées Mouton Cadet pour les 100 ans de la SAQ link
29 avril 2021

Pour souligner le centenaire de la Société des alcools du Québec, Mouton Cadet sort ses cuvées en édition limitée. Les bouteilles de la marque, présentes sur les tablettes de la SAQ depuis plus de 65 ans, arborent pour l’occasion une étiquette élégante, moderne et festive. Mouton Cadet a été l’un des premiers vins de Bordeaux à être mis en vente au Québec. Cette édition spéciale est offerte pour une durée limitée du 25 avril au 22 mai dans les succursales SAQ partout dans la province.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7